Comment divorcer à l’amiable rapidement et moins cher ?

divorcer à l'amiable

Si votre couple va mal, que vous n’avez plus de solutions pour arranger les choses, vous pouvez opter pour le divorce. C’est toutefois une étape complexe qui demande à la fois du temps et de l’argent. Si ces deux choses vous font défaut, vous pouvez adopter des solutions pratiques pour un divorce rapide et pas cher.

Le divorce par consentement mutuel

Le Code civil, article 229, indique deux grandes catégories de divorces. Il y a la séparation conflictuelle et le divorce à l’amiable. La première est une séparation compliquée. Elle résulte souvent d’une faute ou de l’altération du lien conjugal. Les procédures peuvent parfois durer des années. C’est le cas quand les deux parties rencontrent des problèmes sur la garde des enfants. C’est aussi le cas quand il y a un désaccord sur le partage des patrimoines par exemple.

Le divorce à l’amiable, quant à lui, est plus simple. Il s’agit d’une séparation par consentement mutuel. Il est possible de suivre cette procédure dans le cas où il n’y a aucun désaccord sur le nom marital, le sort des patrimoines, les modalités de garde d’enfant, les dettes, etc. Le divorce à l’amiable est le plus rapide, en plus, elle a été simplifiée depuis janvier 2017.  C’est un divorce sans juge. Ce divorce rapide est encore plus facile et plus simple si vous vous faites assister par un cabinet.

Se faire assister par un cabinet d’avocat

Un cabinet d’avocat peut vous assister et vous représenter si vous souhaitez réaliser un divorce à l’amiable. Le divorce devient rapide, vu que le cabinet s’occupe de tout ou presque. Il analyse tout d’abord la situation et les accords des deux parties. Qu’en est-il de la garde des enfants, du partage des patrimoines, des prestations compensatoires, et autres ? Ce sont les questions étudiées par le cabinet. Si les deux parties sont d’accord sur tous les points, le cabinet réalisera la rédaction du projet de convention de divorce.

Il s’agit d’une convention qui matérialise tout ce qui a été vu ainsi que les accords convenus. Vous la recevrez par lettre recommandée avec accusé de réception. Vous aurez ensuite 15 jours pour analyser et valider la convention. Vous devez la signer avec votre conjoint. Enfin, la convention signée sera livrée chez un notaire. Il ne reste plus qu’à attendre la transcription du divorce. Elle sera réclamée par l’avocat en charge de votre dossier.

Vous n’aurez donc pas à vous déplacer, vous n’aurez pas à gérer le notaire et surtout, vous n’aurez pas rédigé la convention qui est un document complexe. Le tout sera géré par l’avocat que le cabinet vous a prescrit. La séparation à l’amiable proposée par les cabinets d’avocat est rapide vu qu’en plus de ces points, il est possible de réaliser le divorce en ligne. C’est aussi un divorce pas cher, car un seul avocat suffit aux deux parties. Cela vous permet aussi de réduire les coûts divers reliés aux contacts avec le notaire, aux déplacements et à la réalisation des documents administratifs.

Tout préparer à l’avance

Vous pouvez accélérer encore plus les procédures en préparant à l’avance les choses nécessaires à votre divorce rapide. Préparez l’acte de naissance, une copie du livret de famille ainsi que l’acte de mariage. Préparez également l’acte de naissance des enfants. Regroupez les documents concernant les revenus, les dettes et les charges.

Faites aussi un inventaire de vos patrimoines et décidez avec votre conjoint du sort de ces derniers. Allez-vous les vendre, les partager ou autre. Si vous souhaitez vendre des patrimoines, l’idéal, c’est de faire avant que les procédures du divorce ne soient enclenchées. Il ne restera plus qu’à comparer les cabinets pour voir qui propose l’offre la plus abordable. Le divorce pourra se faire en général en un mois seulement.

Guide pratique sur la législation concernant la cigarette électronique
Les interventions de l’avocat en droit pénal