Divorcer en ligne sans l’intervention d’un juge

Divorce juge

Le taux de divorce ne cesse d’augmenter actuellement. Cependant, les procédures à suivre peuvent s’avérer être assez contraignantes et sollicitent beaucoup d’argent et de temps. Pour remédier à cela, de plus en plus de personnes favorisent le divorce à distance. Le divorce par Internet agrée aux époux de se séparer à un moindre coût et rapidement. L’intervention du juge étant maintenant retirée, il apparaît encore plus facile de suivre les procédures. Mais comment faire un divorce rapide sans l’intervention d’un juge ?

Pourquoi opter pour le divorce en ligne ?

Avant tout, il faut savoir que le recours à un avocat est nécessaire, quel que soit le type de divorce. L’option la plus sûre est de contacter un avocat en ligne afin d’accélérer la procédure. Notamment, un divorce par consentement mutuel se fait généralement assez facilement. Le divorce sans juge est certainement le plus rapide qui soit. Par rapport à un divorce contentieux, les frais d’avocats sont très fortement réduits, vu que la procédure est très courte et déjudiciarisée. Divorcer sans juge agrée de réduire les coûts et autorise aussi une très grande flexibilité et personnalisation de l’aménagement lors de l’après-divorce. Cette méthode offre alors une grande liberté aux deux parties dans l’organisation des effets de leur divorce. Et puis, aucun tiers n’intervient pour évaluer ou influencer sur l’accord, contrairement au divorce judiciaire. Les époux sont complètement divorcés une fois la convention déposée.

Comment se déroule la procédure de divorce en ligne sans l’intervention d’un juge ?

Les époux complètent d’abord tous les informations essentielles à la rédaction de leur convention de divorce et livrent toutes les archives indispensables à la procédure. Une fois que l’avocat reçoit le document complet, il rédigera ensuite un projet de convention de divorce. Les époux se rejoignent au cabinet de leur avocat après un délai de réflexion légal de 15 jours, afin de régulariser la convention de divorce qui est destinée au notaire une fois signé pour son enregistrement. L’avocat doit être présent physiquement avec les époux au moment de la signature de la convention. Celle-ci doit être signée en trois exemplaires. Le divorce en ligne suit la procédure du divorce par consentement mutuel, à la seule différence que la majeure partie de la procédure se fait à distance. Lorsqu’un enfant demande à être auditionné par le juge, dans ce cas, le recours physique à un juge est obligatoire.

Comment trouver un site spécialisé pour un divorce en ligne ?

Il est plus facile de dénicher la meilleure offre à cause du grand nombre de réseaux d’avocats compétents en ligne. Pour ce faire, il suffit de faire une recherche sur google. Il est possible de comparer les honoraires et de demander plusieurs devis avant de vous décider. D’ailleurs, les devis sont gratuits et sans engagement dans la plupart des cas. Il est important de faire des comparaisons puisque certains avocats appliquent des tarifs exorbitants. Il faut aussi faire le bon choix, car le paiement doit en général être effectué à l’avance. Employer un comparateur en ligne s’avère très utile pour faire le tri parmi les divers forfaits présentés par les avocats. Mais avant tout accord, il faut bien se renseigner afin d’éviter les arnaques. En effet, la plupart des sites qui proposent de divorcer en ligne sont souvent gérés par des personnes non titulaires du diplôme d’avocat. Pour trouver un site spécialisé dans ce domaine, le bouche-à-oreille est la meilleure alternative.

Comment bien choisir son spécialiste de divorce en ligne ?

Il est important de favoriser des avocats qui disposent d’outils performants en ligne et qui semblent être à l’aise avec internet. Pour une affaire de divorce, voici quelques conseils pour trouver le bon avocat. D’abord, il faut choisir un avocat spécialisé dans le droit de la famille, et plus précisément dans les régimes matrimoniaux et les affaires de divorce. Celui-ci doit être disponible à tout moment et toujours à l’écoute de son client. Il doit aussi être pédagogue, capable de développer clairement les enjeux de l’affaire et le contenu des textes applicables. L’avocat doit signer avec son client une convention d’honoraires détaillant les honoraires qui seront pratiqués. Notamment, les honoraires sont fixés librement par les avocats. Et pour finir, les critères importants pour choisir un notaire sont : la discrétion, l’efficacité, la disponibilité et la réputation auprès d’un tiers. Ce dernier doit respecter le secret professionnel. Il est aussi important de choisir un professionnel à proximité.

Grâce à l’avancée technologique, il est maintenant possible de faire un divorce en ligne. Les époux ne sont plus contraints de passer par le juge. Cependant, chacun doit être assisté par un avocat différent. Il faut tout simplement signer une convention de divorce à déposer chez au rang des minutes d’un notaire. Divorcer par internet est possible lorsque les époux sont d’accord sur les conséquences du divorce. Cette procédure n’est envisageable que pour un divorce à l’amiable ou par consentement mutuel.

 

Tutelle VS curatelle : quelle différence ?
Qu’est ce qu’un divorce par consentement mutuel ?